Le pouvoir de thêta

LE POUVOIR DE THÊTA

Alors qu’il préparait son dernier livre ainsi que le cours de doctorat qu’il s’apprêtait à enseigner, L. Ron Hubbard a rassemblé les auditeurs pour un nouveau cours professionnel. Comme il l’a dit : « Pour la première fois avec cette classe, nous faisons un pas, vraiment, au-delà de l’étendue du mot survie. » De ce point élevé, le Pouvoir de thêta fournit la technologie qui permet de passer de la connaissance contenue dans 8-80 à celle de 8-8008, et donne la première véritable explication du sujet de la Cause et un changement permanent d’orientation dans la vie de mest à thêta. Lire plus 

Achat
190 €
Quantité
Langue
Port gratuit Port gratuit disponible.
En stock
Expédition dans les 24 heures
Format:
Disque Compact
Conférences:
10

INFORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES LE POUVOIR DE THÊTA

Nous cherchons comment élever les capacités d’un être. Nous voulons donc savoir ce qu’est un être, et ensuite nous voulons élever ses capacités jusqu’à cet idéal. Et c’est là notre ambition. — L. Ron Hubbard

À l’automne de 1952, L. Ron Hubbard était plongé dans une recherche intense et soutenue au sujet de la nature, des capacités et du potentiel de l’esprit humain.

Les découvertes ont été étonnantes. S’appuyant sur l’ensemble des outils de recherche, y compris les technologies de la science du vingtième siècle, L. Ron Hubbard avait déjà dépassé de loin tout ce qui avait même été conçu par les enquêteurs du passé, non seulement en identifiant l’énergie réelle de la vie elle-même, mais aussi en mesurant précisément l’électronique de la pensée humaine. En Angleterre, pour établir la première école professionnelle de Grande-Bretagne, il détailla ces percées dans une série de conférences en soirée, disponibles aujourd’hui sous le titre La source de l’énergie vitale.

Pourtant, le rythme de la recherche de L. Ron Hubbard en cette période cruciale était en fait si rapide que lorsqu’il donnait ces conférences, il avait déjà pénétré dans une nouvelle phase de découverte, qui élargissait et clarifiait tous les développements précédents. Et lors d’une instruction essentielle aux étudiants inscrits à un nouveau cours professionnel à Londres, en novembre, il expliqua pourquoi, pour la première fois, le sujet dépassait même le champ d’application de la survie :

« Nous sortons soudain d’une existence continue le long d’une durée de temps. Nous avons quelque chose d’autre, quelque chose de nouveau qui serait l’état d’être sans relation avec la durée du temps appelée l’univers mest, mais qui aurait quelque chose à voir avec les durées de temps, mais pas nécessairement. L’état d’être pourrait exister indépendamment d’une durée de temps. »

Ce qui suivit fut un voyage d’aventure, pas à pas et percée par percée, dans un domaine entièrement nouveau et inexploré. Il s’agissait ici d’une introduction à l’univers de thêta lui-même, englobant tout, de « La Dianétique : la puissance de la pensée sur le corps » à « Scientologie 8-80 ». Et comme ces révélations franchissaient une nouvelle frontière de découverte, elles formaient aussi le prélude à tout ce que L. Ron Hubbard dévoilerait le mois suivant dans le Cours de doctorat de Philadelphie. En effet, il travaillait en même temps sur un nouveau livre, Scientologie 8-8008, dont l’objectif incarnait le thème central de tout ce qu’il avait enseigné à Londres au cours de ces conférences : réduire l’importance et la gravité de l’univers mest et son autorité et accroître la capacité de construire et de créer un univers à soi.

Voici donc le moment qui définit un changement permanent de l’orientation dans la vie de mest à thêta et au seuil d’OT. Ces conférences, qui contiennent la technologie de transition entre Scientologie 8-80 et Scientologie 8-8008, fournissent non seulement une introduction complète à l’univers de son son propre état d’être, elles contiennent aussi la première exploration complète de L. Ron Hubbard de la Cause :

« Ne perdez pas de vue le fait que c’est un niveau très élevé. Aucun dieu n’a jamais été défini à cette hauteur. Ils ont défini un dieu comme un être capable de réaliser cet univers. À l’occasion, on a pu penser qu’il aurait pu créer plusieurs univers. Mais jamais personne n’a réduit cela jusqu’à un point où il aurait aussi partagé son aptitude à faire tout ce qu’il a fait, et ainsi défini, en termes divins, l’âme humaine. »