1er ACC américain

1ER ACC AMÉRICAIN
Exteriorization & The Phenomena of Space

Peu importe la hauteur des sphères que L. Ron Hubbard avait déjà atteintes en découvrant les lois de l’univers thêta et les potentiels de l’OT, sa prochaine étape allait être encore bien plus considérable. Car en inaugurant les Cours d’instruction clinique avancée (ACC), il s’était fixé comme buts particuliers de développer des procédés et de former des auditeurs capables d’amener chaque être à atteindre ces potentiels. Et durant le 1er ACC américain, ces résultats furent des conséquences directes des découvertes décisives de L. Ron Hubbard sur l’extériorisation et de sa relation avec la réhabilitation de l’état originel d’un être. Comme il le dit aux étudiants auditeurs : « Vous ne devriez pas considérer l’extériorisation comme un procédé. Ce n’est pas un procédé. C’est un état normal que nous restaurons chez le préclair. » Voici non seulement sa théorie et ses mécanismes, mais aussi comment l’obtenir grâce aux 7 étapes de la Procédure d’opération standard 8 (SOP 8). L. Ron Hubbard ouvrit une école dans les locaux même de Camden, et durant tout cet ACC, sous sa supervision personnelle, les étudiants auditèrent des préclairs très différents, nouveaux en Scientologie ou considérés comme des cas « impossibles ». Comme de plus en plus de personnes demandaient à L. Ron Hubbard de les instruire, il répondit en n’organisant pas moins de 8 ACC dans les 12 mois suivants, menant à la route vers des aptitudes d’OT extérieur.

Lire plus 

Achat
1 000 €
Quantité
Langue
Port gratuit Port gratuit disponible.
En stock
Expédition dans les 24 heures
Format:
Disque Compact
Conférences:
70

INFORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES 1ER ACC AMÉRICAIN

J’ai découvert que chaque fois que j’ai bien formé un auditeur, quand il s’est retrouvé dans la société, un halo de lumière émanait de lui. L. Ron Hubbard

Avec la conclusion du Cours de doctorat de Philadelphie, de Scientologie 8-8008 et des Facteurs, L. Ron Hubbard avait découvert les potentiels du thétan opérant et la route pour parvenir à cet état. Mais peu importe les hauteurs qu’il avait maintenant atteintes, sa prochaine étape de recherche et développement allait s’avérer bien plus importante encore. Il s’agissait spécifiquement de l’amélioration et de la simplification des procédures et des procédés jusqu’à ce qu’ils puissent être appliqués par n’importe quel auditeur de façon à ce que chaque être puisse atteindre ces potentialités.

À cet effet, il établit huit bureaux aux premier et deuxième étages du 726 rue Cooper à Camden, dans le New Jersey, pour ce qui s'ést appelé au début un cours spécial de technique avancée. En fait, c’était un cours si spécial que malgré l’avalanche de candidats, seulement les douze meilleurs auditeurs dans le monde avaient été choisis pour participer — choisis par L. Ron Hubbard lui-même.

Et ainsi arriva ce jour historique, en octobre 1953, où L. Ron Hubbard donna la conférence d’ouverture du tout premier cours d’instruction clinique avancée. Au cours des six semaines suivantes il enseigna à ces auditeurs ses découvertes sur l’extériorisation et la relation entre celle-ci et le fait qu’un être retrouve son état originel. Détaillant sa théorie et ses aspects mécaniques exacts, ainsi que son application au travers des techniques de la Procédure d’opération standard 8 (SOP 8), L. Ron Hubbard expliqua clairement que l’extériorisation n’est pas un procédé, mais l’état normal qu’on restaure chez chaque préclair.

Après avoir établi SOP 8 comme moyen d’extériorisation, L. Ron Hubbard a abordé la théorie et l’application relatives à chacune de ces sept étapes, ainsi que des percées monumentales comme :

  • Faire de l’espace — les principes essentiels pour qu’un être puisse opérer en tant que thétan extérieur ;
  • les points d’ancrage — et leur rapport avec le fait de maintenir l’espace du préclair entre lui-même et le corps, ainsi que le rôle de l’auditeur dans le rétablissement de l’aptitude du préclair à créer, changer et faire disparaître cet espace ;
  • l’imprégnation — la véritable façon dont un thétan sait. Et avec cela, la relation entre l’imprégnation et l’état d’être, l’avoir et l’aptitude d’un thétan à produire assez d’énergie pour faire pratiquement n’importe quoi ;
  • et les facteurs de l’« audition subjective » par opposition à l’« audition objective » — définis et détaillés avec « pourquoi » et « quand » chacune d'elles est utilisée.

Mais ce n’était pas tout : L. Ron Hubbard avait ouvert un centre de consultation sur les lieux mêmes, et pendant tout l’ACC — sous sa surveillance directe — les étudiants auditaient des préclairs, depuis la nouvelle personne n’ayant aucune connaissance préalable de la Scientologie jusqu’aux cas les plus « impossibles ». Cela lui fournissait un terrain où tester la recherche de façon à peaufiner davantage ses techniques. Et c’était de cette façon que L. Ron Hubbard allait découvrir les moyens de sonder les plus grandes profondeurs de l’aberration humaine et de la résoudre en appliquant les découvertes et les techniques des niveaux d’état d’être les plus élevés.

C’est également là que commence l’histoire qui allait se développer au cours de l’année suivante. Car malgré le fait que le cours d’instruction clinique avancée était déjà en route (et malgré l’insistance de L. Ron Hubbard à former seulement quelques auditeurs triés sur le volet) les auditeurs dans le monde entier ne se contentaient plus de « poser leur candidature » — ils exigeaient de participer. La réponse de L. Ron Hubbard fait maintenant partie de l’histoire : pas moins de huit cours d’instruction clinique avancée différents durant 12 mois, comportant plus de 500 conférences, et qui allaient aboutir à la voie pour parvenir à l’aptitude d’OT extérieur.

Bienvenue, donc, au cours d’instruction clinique avancée, là où tout a commencé — à Camden, dans le New Jersey, le 6 octobre 1953.